Avenant n°2

Dans le but de poursuivre et actualiser les actions du contrat initial, il est décidé d’ajouter un second avenant au contrat territorial Arroux-Mesvrin-Drée. Ce dernier vise notamment à ajouter des actions portées par quatre maîtres d’ouvrages : le SINETA, le Conseil Départemental de Saône-Et-Loire, le Syndicat des Eaux de Bourbince  Oudrache et la CCGAM. A noter, que le Conseil Départemental de Saône et Loire et le Syndicat des Eaux de Bourbince Oudrache sont des nouveaux maîtres d’ouvrage.

Volet A : Préserver/Reconquérir les fonctionnalités des milieux aquatiques 

Continuité écologique :

  • Le barrage Saint Andoche à Autun constitue le dernier obstacle à la migration piscicole sur l’Arroux.

A savoir que l’Arroux est identifié dans la liste des axes de migration pour les espèces de poissons suivantes : Grande Alose, Saumon Atlantique, Anguille, Truite de Mer, et Lamproie Marine. Aujourd’hui, ces poissons ne peuvent pas remonter le barrage et accéder au Ternin, la Drée et l’Arroux amont.               La dernière étude de faisabilité, couplée à des études de franchissabilité et de modélisation des écoulements, a permis à la ville d’Autun de définir un programme de travaux consistant au dérasement de l’ouvrage existant et à la création d’une échancrure dans les fondations.                                                        Ces travaux permettront de reconnecter l’Arroux au bassin versant du Ternin et celui de la Drée.

  • Le barrage du camping de la porte d’Arroux à Autun constitue le premier obstacle à la migration sur le Ternin depuis sa confluence avec l’Arroux.

L’action prévue est la suppression du barrage afin de restaurer la continuité écologique et de permettre la migration des espèces piscicoles. Cette suppression s’accompagnera d’un réaménagement du lit de façon naturel et de la consolidation des berges et terrasses basses.                                                                                 Ces deux actions sont portées par la Communauté de Communes du Grand Autunois Morvan.

Préserver/reconquérir les zones humides :

Suite à l’inventaire des zones humides réalisé par le SINETA de 2015 à 2017 il a été décidé de mettre en œuvre des actions de préservation autour de ces zones à fort enjeux environnementaux.   Les zones humides jouent en effet un rôle clé dans l’équilibre des milieux naturels notamment par la régulation des débits et par l’auto-épuration des eaux.

Les zones humides ciblées sont celles en bonne état. Les propriétaires de ces zones seront contactés afin de leur proposer des aménagements adéquats pour la préservation de ces milieux (mise en défens, abreuvoirs pour limiter le piétinement de berges etc.)

Une autre action sur les zone humides consiste en l’acquisition foncière de ces zones en fonction es opportunités. Des courriers seront envoyés aux propriétaires des zones humides non exploitées. Si leur volonté est de vendre alors le SINETA les accompagnera dans cette démarche en les mettant en relation avec le CENB, le Conseil départemental de Saône et Loire ou la collectivité concernés. L’acquisition de zone humide sera suivie de l’élaboration d’un plan de gestion dans le but de préserver cette dernière.

D’autre part une action de sensibilisation et de conseils aux exploitants sera mise en œuvre afin de faire comprendre l’impact des pratiques agricoles sur une zone humide.

Le SINETA s’inscrit comme principal maître d’ouvrage sur ces actions.

Volet B : Maintenir et Concilier les usages

Promotion des pratiques agricoles respectueuses de l’eau et des milieux aquatiques

Le SINETA portera une action sur les pratiques alternatives à l’utilisation des produits phytosanitaire. Des demi-journées sur la réduction des produits phytosanitaires sur maïs, céréales et sous clôtures seront organisées sur le bassin versant de l’Arroux.

D’autre part des outils de communications seront édités de façon à valoriser et encourager les pratiques agricoles respectueuses de l’environnement.

Protection de la ressource en eau sur le bassin d’alimentation de captage du Pont du Roy

Cette action portée par le Conseil Départemental de Saône et Loire prévoit plusieurs aménagements pour la protection de la ressource en eau : mise en place d’abreuvoirs déportés ou en descente aménagées ; mise en place de passage pour le bétail ; et protection des aménagements, des haies et ripisylves par clôture.

Amélioration de la qualité de la ressource en eau potable de Vendenesse-sur-Arroux

Cette action portée par le Syndicat des Eaux de la Bourbince et de l’Oudrache permettra un état des lieux des berges sur le secteur concerné par les captages de Vendenesse sur Arroux. Par la suite seront engagées des actions de restauration des berges via la mise en place d’abreuvoirs, de clôture et si nécessaire de plantation.

Une campagne d’analyses et de mesures des sols sera lancée avec les agriculteurs volontaires. Cette campagne permettra aux exploitants de mieux connaître le potentiel fertilisant de ses engrais de ferme et l’état de leurs sols afin d’adapter leurs pratiques agricoles aux besoins de leurs parcelles. Ce travail permettra de réduire les fuites de fertilisants vers le réseau hydrographique.

Par ailleurs, le SIEBO poursuivra également le suivi spécifique et régulier des nitrates et molécules phytosanitaires (4 campagnes par an) des puits de captages.

 

Volet C : Suivi, communication et animation du contrat

Le SINETA est porteuse de deux actions sur le volet communication de l’avenant :

  • Fête de l’eau, de l’élevage et du jardin : Cet événement organisée sur les années 2018 et 2019 a pour objectif principal de sensibiliser, communiquer, et valoriser les actions permettant la préservation de l’eau et des milieux aquatiques.
  • Panneaux d’information sur les zones humides : Le but de cette action est de promouvoir les zones humides auprès du grand public. Des panneaux de communication et sensibilisation seront installées aux abords des zones humides du territoire accessibles et fréquentées par le grand public.